À
pro
pos

Biographie / Denis Gagnon

_MG_8394_Denis_GagnonHR_smallReconnu pour son approche « couture » du cuir (sa matière fétiche), ses coupes précises et son talent pour créer des pièces de soie aériennes et spectaculaires, Denis Gagnon est l’un des designers canadiens les plus importants de sa génération. En 1988, Denis Gagnon développe sa passion pour la mode au Collège LaSalle et découvre un talent jusqu’alors caché. Diplômé, il perfectionnera ensuite son art et ses techniques en œuvrant dans la confection de costumes de théâtre. En 1993, sa témérité le mènera à accepter un poste d’enseignant en moulage à Casablanca au Maroc. À son retour, en 1995, le créateur retourne à la confection de costumes pour des troupes de théâtre diverses. Avec les années, le talent et la créativité de l’artiste ne passent pas inaperçus et le designer Yso le convainc de travailler à ses côtés en 1999. Son sens stylistique avant- gardiste très prisé dans le domaine de la mode le mène à lancer sa carrière solo en 2000. Dès lors, son nom et sa carrière se développent de manière fulgurante et sa mode conquiert rapidement les « fashionistas ». En 2004, Denis Gagnon devient l’un des fournisseurs de Holt Renfrew, à raison de deux collections par année. C'est cette même année que l’entreprise Denis Gagnon inc. voit le jour. Depuis, l’entité et le personnage lui-même ont acquis une notoriété autant provinciale que nationale. La constante réception de critiques positives ne fait que mousser l’engouement pour le créateur de dépasser ses limites plastiques afin de créer des sculptures mouvantes toujours plus innovantes. Lors des années suivantes, le designer se retire de l’industrie pour se concentrer sur son art. Il fait son retour au printemps 2008 avec la présentation de son défilé éponyme « Denise Back » à la fonderie Darling en présence du Tout-Montréal mode et branché. Les prochains défilés, encensés par la critique, font tous salle comble et le designer impose son style. L’année 2010 marque les dix ans de carrière du designer et Fashion Television lui rend hommage lors de la 19e édition de la Semaine de mode de Montréal. Le 18 octobre 2010, Denis Gagnon est devenu le premier designer canadien à faire son entrée au Musée des beaux-arts de Montréal pour y présenter sa plus récente collection Couture lors d’un défilé à grand déploiement. Cet événement grandiose a donné le coup d’envoi à l’exposition « Denis Gagnon s’expose », que lui consacre le Musée du 19 octobre 2010 au 13 février 2011. Au mois d'avril 2011, le créateur ouvre sa toute nouvelle boutique au coeur du Vieux -Montréal. Désirant affirmer sa présence sur le marché québécois, la boutique Denis Gagnon devient rapidement une destination pour la clientèle locale et touristique en offrant des vêtements de type sur-mesure, couture et prêt-à-porter. Les projets s'accumulent au cours de l'année 2011, entre autres une collaboration avec la maison de cosmétiques Lancôme, pour laquelle il est amené à créer une collection de maquillage à son nom. Il est ensuite appelé à conceptualiser une robe inspirée par Alice au pays des merveilles, pour l'édition 2011 du festival Luminato de Toronto. Son défilé Printemps/Été 2012, Denise au Jardin, présenté à l'intérieur de la célèbre bijouterie Montréalaise Birks en étonne plus d'un avec sa fraîcheur et son audace, le tout stylisé par Dick Walsh. Un film intitulé Nuits nouvelles, dirigé par Khoa Lê, s'inspire de cette même collection et est présenté dans le cadre du Festival du Nouveau Cinéma de Montréal. Au début de l'année 2012, Denis Gagnon lance sa collection Automne/Hiver 2012-2013, incluant des pièces pour hommes, retour très attendu auprès de la clientèle masculine et grand succès. En septembre 2012, il présente sa collection Printemps/Été 2013 dans le cadre de la Semaine de la Mode de Montréal. Il s'entoure de ses amis et de gens de la nuit montréalaise pour ce défilé, l'idée étant d'affranchir ses différences et d'aller au delà des préjugés en habillant, par exemple, les hommes en talons hauts. On y voit ainsi ses amis Yso, Azamit, Fritz, Vyara mais aussi Mado, Plastik Patrick ou Tracy Trash. La collection joue sur l'ambiguité féminin-masculin et sur l'ambivalence des genres. Denis Gagnon y évoque aussi un retour aux origines avec l'impression sur tissu d'une vieille photographie de sa mère. Les couleurs sont le noir, le blanc, le gris et une touche de rouge. La défilé fait salle comble et est très acclamé des critiques, non seulement à Montréal mais ailleurs au Canada.

L’équipe

DESIGNER  Denis Gagnon COORDONNATRICE DES COMMUNICATIONS/ ADJOINTE Marie-Catherine Noël PREMIÈRE D'ATELIER Kristina Damien