« Denis Gagnon plus coloré et inclusif que jamais pour Fashion Preview» par Elsa Vecchi, HuffingtonPost

C’est ce mercredi 29 mars que se déroulait la 11e édition de Fashion Preview, une soirée très mode qui a vu défiler Denis Gagnon de retour pour l’occasion avec une collection plus colorée que jamais.

C’est à la SAT que les événements ont pris place, un lieu symboliquement urbain au coeur de Montréal et qui a attiré une foule nombreuse dans un décor minimaliste et industriel. C’est le célèbre designer aux lunettes surdimensionnées qui a ouvert les festivités suite à un discours de l’initiatrice du projet Emanuela Lolli – qui porte ce projet à bout de bras depuis les touts débuts. Un projet qui perdure avec le temps et dont on peut se réjouir depuis la fin consommée de la Semaine de mode de Montréal.

Ce rendez-vous bi-annuel permettant de donner de la visibilité à des créateurs émergents, mais offrant aussi au public la possibilité de (re)découvrir la création locale. Une mission que l’on se doit de saluer tant la difficulté pour les designers d’ici de trouver écho à leur créativité est grande.

Le retour de Denis Gagnon sur le devant de la scène

Devant une salle comble – le rez-de-chaussée de la SAT – les derniers modèles du créateur québécois ont défilé devant une salle mixant pilers de la mode et jeunes générations qui ont eu le plaisir de (re)découvrir les créations colorées du créateur québécois, oscillant entre extravagance et codes qui ont construit sa réputation.

Des touches de léopard viennent émailler ce défilé d’un foulard, d’une paire de collants. On ose les mariages inusités, les mix de couleur telles ce violet avec ce rouge et encore du léopard. Les chapeaux ou foulards viennent finaliser ces looks de femmes qui oscillent entre sport-chic et conquérantes métissées de tous âges et de toutes les tailles. Chez Denis, la femme s’assume et s’amuse. Qui a dit que la mode se prenait au sérieux?

Source: https://quebec.huffingtonpost.ca/2019/03/21/denis-gagnon-fashion-preview_a_23697751/

Elsa Vecchi, HuffingtonPost, publié le 21 mars 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *